Les 5 conseils pour rédiger votre annonce

Réserver un logement sur Airbnb est très facile. Pourtant, il est plus complexe d’anticiper les besoins des personnes handicapées. Les photos ne montrent pas toujours toutes les particularités d’un logement. Celles-ci peuvent parfois ne pas correspondre aux attentes d’un voyageur en mobilité réduite. 

Si vous souhaitez proposer un logement et indiquer son accessibilité aux personnes en situation de handicap, voici 5 conseils pour faciliter la vie de vos futurs voyageurs :

  1. Insérez un maximum de photos. Votre voyageur vous remerciera de pouvoir visualiser toutes les pièces dans lesquelles il pourra circuler facilement.
  2. Indiquez l’étage de votre logement. Les personnes handicapées ne peuvent pas toujours aisément passer certains pas de porte ou monter aux étages sans aide. Il est essentiel d’expliquer clairement les caractéristiques et les indications concernant votre logement (par exemple le nombre d’étages, etc.), de manière à être compréhensibles de tous
  3. Donnez les dimensions des pièces. Les personnes en fauteuil ont généralement besoin de plus d’espace pour circuler. Les chambres, le salon, la cuisine et les salles d’eau doivent impérativement convenir à leurs besoins.
  4. Décrivez les équipements dont vous disposez. Vous disposez d’une barre d’appui pour WC ? D’un ascenseur (donnez les dimensions) ? D’un lit médicalisé ? Montrez-les ! Cela permettra au voyageur d’être rassuré sur ce qu’il trouvera en arrivant chez vous.
  5. Soyez le plus transparent possible. Une fois que vous êtes entrés en contact avec votre voyageur, répondez à toutes les interrogations qu’il se pose. Cela lui permettra de mieux comprendre si le logement correspond à ses attentes. 

LIRE AUSSI – Lisez les 9 critères pour affirmer que son logement Airbnb est accessible

LIRE AUSSI – Découvrez Hizy.org, la nouvelle plateforme de Handicap International