Rencontrez Isabelle: Hôte Airbnb à Lyon, qui ouvre sa porte au monde entier

Quand j’accueille des voyageurs Airbnb, pour moi, c’est comme si je recevais des amis ou de la famille”, lâche Isabelle avec son sourire franc. “Je leur offre tout ce que j’offrirais à des amis”.

Voilà la définition de l’hospitalité que donne Isabelle, hôte sur Airbnb à Lyon. Utilisatrice de la plateforme depuis trois ans, ce qu’il l’a poussée à devenir hôte, c’est la Charte éthique de non-discrimination. “Avant même d’utiliser Airbnb, je sentais que j’avais les mêmes valeurs. Les valeurs de partage, de mélange. C’est quelque chose qui m’a tout de suite séduite” raconte-t-elle dans son appartement chaleureux. “Comme j’utilisais déjà Airbnb pour voyager,  je me suis dit qu’il fallait aussi que je partage mon logement”.

Elle se souvient de son premier voyageur comme un excellent souvenir. C’était un jeune Colombien qui souhaitait s’installer à Lyon. “Il a passé un mois chez moi et, après, il ne voulait plus repartir”, s’amuse-t-elle. On est devenu assez proche par la suite”. Une fois parti, Isabelle et lui se sont recroisés à plusieurs reprises dans les rues de Lyon à la boulangerie ou à la boucherie. “Je lui remettais les lettres que je recevais encore chez moi après son départ”.

Dans son appartement situé dans le vieux Lyon, Isabelle accueille toujours ses voyageurs avec le coeur sur la main.

J’ai toujours hâte d’ouvrir la porte et d’échanger avec des personnes venues du monde entier”.

Isabelle, hôte Airbnb à Lyon

Son meilleur souvenir, c’est lorsque elle a reçu ce couple de réfugiés syriens. L’un était médecin et l’autre professeure de maths. “A plusieurs reprises, ils m’ont préparé un petit-déjeuner avec des spécialités syriennes, c’était excellent”, se souvient-elle. Du coup, elle s’est également prêtée au jeu et s’est mise aux fourneaux en leur proposant un goûter avec des spécialités lyonnaises.

C’était un beau moment d’échange. J’ai appris beaucoup sur la culture syrienne, c’était passionnant”.

Si Isabelle est hôte sur Airbnb, c’est également pour des raisons financières. Pour cette femme qui se décrit comme “timide”, Airbnb a été une façon pour elle de compléter ses revenus. “Récemment, j’ai eu quelques problèmes financiers. Tous mes proches me conseillaient de vendre mon appartement… Mais c’était vraiment la dernière chose que je souhaitais”.

En utilisant la plateforme, Isabelle a pu mettre un peu d’argent de côté en plus de son activité professionnelle. “Finalement, en quelques mois, ma situation s’est rapidement améliorée et j’ai pu garder mon appartement. Sans Airbnb, je pense que je ne serais plus là où je suis actuellement”. Sans compter les voyageurs qu’elle a rencontré.

“Je pense que si j’arrêtais Airbnb, je ressentirais un gros manque