Région Auvergne-Rhône-Alpes Les hôtes sur Airbnb ont accueilli plus de 800 000 voyageurs en un an

Nous publions aujourd’hui de nouvelles données sur la communauté Airbnb en  Auvergne-Rhône-Alpes démontrant qu’Airbnb contribue à la croissance et à la diversification du tourisme dans la région. Airbnb génère de nouvelles retombées économiques qui profitent aux résidents qui partagent leurs maisons ainsi qu’aux commerces locaux.

Le rapport publié aujourd’hui montre que la communauté d’hôtes Airbnb s’est considérablement développée dans l’ensemble de la région et bénéficie des retombées du tourisme, tout en offrant une expérience de voyage authentique et locale aux voyageurs. De Lyon à Clermont-Ferrand ou Chamonix, les hôtes sont les ambassadeurs de leur région et partagent le meilleur avec des voyageurs du monde entier.

Voici les principaux enseignements du rapport:

  • Airbnb génère une nouvelle activité économique – La communauté Airbnb a contribué à l’économie régionale à hauteur de près de 500 millions d’euros au cours des 12 derniers mois – ce chiffre comprend les dépenses des voyageurs sur place et les revenus des hôtes Airbnb. Les hôtes sur Airbnb conservent 97% du montant  facturé aux voyageurs pour la location de leur logement.
  • La communauté Airbnb aide à développer et à diversifier le tourisme – Au cours des 12 derniers mois, les hôtes sur Airbnb dans la région Auvergne-Rhône-Alpes ont accueilli  825 000 arrivées voyageurs, contre 5 400 en 2012. Deux tiers de ces voyageurs viennent de France, principalement d’Auvergne-Rhône-Alpes et d’Ile-de-France.
  • La communauté Airbnb permet de mieux répartir les retombées du tourisme – La région Auvergne-Rhône-Alpes compte plus de 41 000 annonces sur Airbnb, réparties dans 2 600 villes et villages. Selon l’INSEE, plus de 1 700 de ces communes, dont Rousset-Les-Vignes dans la Drôme ou Asperjoc en Ardèche, n’ont pas d’hôtel. Airbnb aide des voyageurs à découvrir des endroits hors des sentiers battus et à étendre les retombées touristiques aux villages comme à leurs habitants.
  • Les voyageurs choisissent Airbnb pour une expérience authentique et locale – Plus de 80% des voyageurs en Auvergne-Rhône-Alpes indiquent qu’ils ont choisi Airbnb pour l’emplacement du logement. Les voyageurs utilisant Airbnb effectuent en moyenne des séjours de 3,8 jours et plus de 80% d’entre eux indiquent choisir Airbnb « pour vivre comme un local ». Enfin, un tiers des voyageurs sur Airbnb sont des familles avec des enfants et près de deux tiers de voyageurs viennent dans la région pour y passer leurs vacances. Plus de 60% des voyageurs Airbnb disent être susceptibles de revenir après leur séjour avec Airbnb en région.
  • Une communauté représentative de la population d’Auvergne-Rhône-Alpes – Les hôtes type sur Airbnb en Auvergne-Rhône-Alpes louent leur logement 22 jours par an et gagnent un revenu complémentaire de  1 700€ par an. L’hôte type est âgé de 43 ans.
  • Airbnb est une bonne nouvelle pour les Alpes – Les stations de ski sont une destination prisée des voyageurs sur Airbnb. Plus de 15 000 logements dans les Alpes sont aujourd’hui disponibles sur Airbnb. Airbnb permet de mieux utiliser le parc immobilier existant pour accueillir plus de voyageurs, en réduisant le phénomène des lits froids: 25% des logements sur Airbnb n’étaient pas mis en location avant. Airbnb contribue également à mieux répartir les retombées du tourisme en montagne, hiver comme été, puisque 50% des séjours se font pendant la saison estivale.

Vous pouvez lire le rapport complet ici.

Nous sommes fiers de constater l’impact positif de la communauté Airbnb dans la région. Les hôtes accueillent de nouveaux voyageurs et leur apportent des expériences de voyage uniques. Les retombées du tourisme ne sont plus cantonnées aux zones les plus touristiques et profitent à de nouvelles familles, aux commerces locaux et aux sites historiques et culturels de la région.

Nous allons continuer à tout faire pour soutenir la croissance durable de ce tourisme innovant. Airbnb collecte la taxe de séjour pour le compte de ses hôtes à Chamonix depuis août 2015 et depuis août 2016 à Lyon et à Annecy.  

Les résultats de ce rapport sont fondés sur des données internes sur la période novembre 2015 – novembre 2016 ainsi que sur des sondages. Ils répondent à notre engagement envers les villes et les régions à partager davantage d’informations pour mieux comprendre qui sont les hôtes et les voyageurs utilisant Airbnb. Récemment nous avons publié des rapports sur la région Pays de la Loire, région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) et la région Nouvelle Aquitaine.

Nous publierons de nouvelles données sur la communauté Airbnb dans les autres régions de France au cours des prochains mois.