Contre les discriminations, pour un monde où chacun est accepté comme chez soi, ailleurs

English | Deutsch | Italiano | Português |  ру́сский |  Español | 日本語  | 한국어

Début juin, nous avons annoncé notre volonté de revoir l’ensemble de la plate-forme Airbnb et de tout mettre en œuvre pour lutter contre les préjugés et la discrimination. Cette mission a été confiée à Laura Murphy, ex-responsable de l’Union américaine pour les libertés civiles à Washington (« American Civil Liberties Union »).

Pour ce travail, nous avons fait appel à des experts tels que l’ancien procureur général américain Eric Holder, ainsi qu’à des dirigeants d’une dizaine d’organisations différentes.

Aujourd’hui, Laura fait paraître un rapport détaillé sur son travail, qui présente quelques-unes des actions mises en place par Airbnb pour garantir un traitement égal pour tous au sein de la plate-forme. Le rapport, intitulé « Airbnb’s Work To Fight Discrimination and Build Inclusion* », est disponible ici (en anglais).

Dans un e-mail adressé aux hôtes et voyageurs, Brian Chesky, directeur général et co-fondateur d’Airbnb, affirme sa volonté de lutter contre toute forme de discrimination.

Voici son message:

Chère communauté Airbnb,

L’idée que les gens sont fondamentalement bons et qu’il est possible d’être accepté au sein de toutes les communautés se trouve au cœur de notre mission. Il ne s’agit pas que de belles paroles. C’est l’objectif que chacun vise au quotidien chez Airbnb, car nous savons tous à quel point vivre ensemble permet aussi de mieux se comprendre.

La discrimination est à l’opposé de nos valeurs, et son existence sur notre plate-forme met en péril notre mission. Les préjugés et la discrimination n’ont pas leur place sur Airbnb, et nous ne les tolérons sous aucune forme. Malheureusement, nous n’avons pas été assez réactifs pour résoudre ces problèmes, et je m’en excuse. J’assume la responsabilité des sentiments de douleur ou de frustration qu’ont pu éprouver des membres de notre communauté. Nous allons non seulement rectifier cela, mais nous allons tâcher de devenir un véritable modèle dans le domaine pour d’autres entreprises.

En juin, nous avons fait appel à Laura Murphy, ancienne responsable de l’American Civil Liberties Union, pour qu’elle revoie chaque aspect de la plate-forme afin de nous assurer de tout mettre en œuvre pour lutter contre les préjugés et la discrimination.

Sous la direction de Laura, nous publions aujourd’hui un rapport qui rassemble les conclusions de cette étude. Le document complet est disponible ici, mais j’aimerais souligner 4 changements qui auront un impact sur le fonctionnement de notre plateforme :

L’engagement de la communauté Airbnb

À partir du 1er novembre, chaque utilisateur d’Airbnb devra accepter un ensemble de conditions strictes et détaillées de notre politique anti-discrimination. Nous n’allons pas simplement vous demander de cocher une case dans un long document juridique. Nous exigerons de chacun qu’il adhère à ce que nous appelons L’engagement de la communauté Airbnb, et qui précise :

Qui que vous soyez, d’où que vous veniez, où que vous alliez, nous croyons que vous devez sentir que vous appartenez à la communauté Airbnb. En rejoignant la communauté, vous vous engagez à traiter tous les autres membres avec respect, sans jugement ou préjugé, et sans distinction de race, religion, origine nationale, handicap, sexe, identité de genre, orientation sexuelle, ou âge.

Open Doors

Nous allons mettre en place une nouvelle politique appelée Open Doors. À partir du 1er octobre, si un voyageur, où qu’il se trouve dans le monde, estime qu’il a été victime de discrimination telle que le décrit notre politique (en essayant de réserver un logement, en faisant face à une annulation, ou à la suite de toute autre interaction avec un hôte) nous lui trouverons un logement équivalent sur Airbnb sous réserve de disponibilité. S’il n’y a pas de logement disponible sur notre plate-forme, nous lui proposerons une autre forme d’hébergement. Ce programme sera également applicable rétroactivement à tout voyageur qui nous aura signalé un acte de discrimination avant aujourd’hui. Tous ces voyageurs recevront une assistance pour la réservation de leur prochain voyage.

Réservation instantanée

Nous allons augmenter le nombre de logements disponibles en réservation instantanée. Celle-ci permet à nos hôtes de proposer à leurs voyageurs une réservation immédiate de leur logement, sans approbation préalable. Ce système facilite la réservation pour tout le monde, et notre objectif est de proposer 1 million de logements en réservation instantanée au 1er janvier 2017.

Formation pour lutter contre les préjugés

Nous travaillons également avec des experts des questions liées aux préjugés. Aux côtés de Dr. Robert Livingston, de l’école Harvard Kennedy School of Government, et de Dr. Peter Glick, de la Lawrence University, nous sommes en train de développer un programme de formation destiné à notre communauté. Il a pour but de lutter contre les préjugés, et nous reconnaîtrons publiquement ceux qui y participent.

Ces actions ne constituent pas un aboutissement, mais plutôt les prémices de nos efforts pour lutter contre les préjugés et la discrimination.

Malgré le fait que nous avons pu manquer de réactivité en tant qu’entreprise sur cette question, j’aimerais maintenant demander à l’ensemble de la communauté de nous aider à suivre cette direction. À chaque fois que vous témoignez de la tolérance envers autrui, vous aidez ces personnes à se sentir acceptées pour ce qu’elles sont. Même si, individuellement, cela peut sembler être un acte de bienveillance anodin, n’oubliez pas que nous sommes une communauté forte de millions de personnes. Imaginez jusqu’où nous pouvons aller ensemble.

Brian Chesky
Directeur général, cofondateur

* Le travail d’Airbnb pour lutter contre la discrimination et favoriser l’inclusion